Communiqués de presse

Stratégie de transformation du système de santé : une prise de conscience ?

Communiqué APH du 13 février 2018

Action Praticiens Hôpital, qui réunit Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, prend acte de la politique volontariste concernant le système de santé dont le Premier Ministre a fait l’annonce aujourd’hui à Eaubonne, au Centre Hospitalier Simone Veil.


Plusieurs chantiers prioritaires ont été annoncés concernant :

  • La qualité et la pertinence des soins.
  • Le financement et les rémunérations.
  • Le numérique en santé.
  • Les ressources humaines.
  • L’organisation territoriale.


​Une période de réflexion et de concertation de trois mois va être engagée avec tous les acteurs. Ces chantiers se situent dans le fil des actions déjà engagées par la Ministre des solidarités et de la santé.
 

Toutefois, il ne faut pas oublier que, quelles que soient les solutions apportées, ce n’est pas en pratiquant une politique d’austérité vis-à-vis des acteurs de santé ni en précarisant leur situation professionnelle, en particulier à l’hôpital public,  que l’on peut améliorer la situation sanitaire de nos concitoyens.


Action Praticiens Hôpital participera à cette concertation avec le souci de proposer des solutions de nature à améliorer l’efficacité de notre système de santé et les conditions de travail des professionnels, dont les attentes sont nombreuses notamment sur ce sujet.


Contacts :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Président CPH, Président APH 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Président AH, Vice-président APH

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Secrétaire général APH

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Trésorier APH
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Présidente d'honneur APH 

 

Communiqué de presse au format pdf

 

Grenoble et ailleurs : partout de la souffrance au travail

Communiqué APH du 15 janvier 2018

Action Praticiens Hôpital a pris connaissance avec attention du rapport du Médiateur Mr Edouard Couty sur la situation au CHU de Grenoble, sous les feux de l’actualité depuis le suicide de notre jeune collègue neurochirurgien, les accusations de harcèlement moral et déclarations de grande souffrance de plusieurs médecins, dans un contexte de conflits entre médecins dans plusieurs services, de contraintes financières lourdes et d’un management semblant peu adapté aux enjeux. 

Il n’est pas dans notre rôle d’intersyndicale nationale de prendre parti ni de dénoncer qui que ce soit dans cette affaire, mais il est bon de rappeler plusieurs choses.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ci-dessous

 

OSAT-APH : conférence de presse du 7 décembre

Une conférence de presse organisée par APH a eu lieu à Paris le 7 décembre dernier pour annoncer le lancement de l’OSAT (télécharger le dossier de presse, le diaporama)

Cet observatoire de la souffrance au travail, imaginé pour identifier les professionnels en difficulté et leur venir en aide a été présenté aux nombreux journalistes qui avaient fait le déplacement. Tout avait commencé en 2009 avec le SNPHAR-E à l'initiative de Max Doppia.

Aujourd’hui, cet outil indispensable est destiné à tous les praticiens hospitaliers. En allant sur le site d’APH (https://osat.aph-france.fr/), un personnel peut signaler et évaluer son degré de souffrance. Il lui suffit de répondre à un questionnaire et d’expliquer les causes de son mal être. L’anonymat est garanti et les bénévoles d’APH prennent contact avec la personne par la suite s'il le désire.

ILS EN ONT PARLÉ :

L’express entreprise : « La souffrance des médecins à l’hôpital sous surveillance »
Le Monde : « Souffrance au travail : lancement d’un observatoire pour aider les praticiens hospitaliers »
HOSPIMEDIA : « L’observatoire de la souffrance au travail apporte un soutiens syndical à tous les PH en difficulté »
Le quotidien du médecin : « Un observatoire intersyndical en soutien des praticiens hospitaliers en souffrance »
Paris-Normandie : Souffrance au travail : lancement d’un observatoire pour les praticiens hospitalier

 

Compensation de l’augmentation de la CSG : le gouvernement peut mieux faire !

Communiqué APH du 14 janvier 2018

Action Praticiens Hôpital a pris connaissance que, conformément à ce que nous demandons depuis l’été, les praticiens hospitaliers n’ont pas été oubliés dans le texte de compensation de l’augmentation de la CSG.

En effet, les personnels médicaux hospitaliers, qui ne font pas partie des salariés du privé ni des fonctionnaires, risquaient fort d’être oubliés. De fait, nous n’étions invités à aucune réunion et risquions de ne pas voir cette baisse de salaire compensée. Nous en avions entretenu la Ministre de la Santé le 15 septembre 2017 et avons régulièrement interpellé le Ministère de la santé, le Ministère des finances et la DGOS à ce sujet.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ci-dessous

 

Disparition de Max-André Doppia

 

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris la disparition brutale de notre collègue et ami, Max-André Doppia, anesthésiste-réanimateur au CHU de Caen, président d’Avenir Hospitalier et vice-président d’Action Praticiens Hôpital, victime d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 64 ans.

Depuis de nombreuses années, Max était très investi dans de nombreux sujets professionnels et syndicaux hospitaliers où sa passion et son enthousiasme faisaient merveille, et en étaient le moteur. Parmi ses dernières actions importantes, il est à l’origine de la campagne « Dis doc, t’as ton doc ». D’autres actions, notamment l'Observatoire de la souffrance au travail, sont en cours et elles seront poursuivies.

Max va nous manquer pour son énergie communicative, sa gentillesse et son cœur immense. Il va surtout manquer à sa famille et à ses proches, à qui nous présentons avec beaucoup d’émotion nos plus sincères condoléances.

Jacques Trévidic, président d’Action Praticiens Hôpital

Avec le soutien du Groupe Pasteur Mutualité

 

----------------------------------------------------------------

Campagne nationale
" Dis Doc', t'as ton doc' ? "  pour faire évoluer le modèle culturel des médecins !

 

Retrouvez toute l'information dans le communiqué de presse (cliquez ici)

www.cfar.org/didoc/ 

 

----------------------------------------------------------------

 
 

  

       

Pour lire le sommaire et les articles cliquez ici

Pour télécharger la revue, cliquez ici

----------------------------------------------------------------

Les annonces de recrutement 
Février 2020

      retrouver ces annonces sur le site reseauprosante.fr

 

Les dernières actus

L’OSAT s’adapte à la crise sanitaire

L’Observatoire de la souffrance au Travail d’APH est un outil d’appréciation et d’écoute de la souffrance au travail des médecins et pharmaciens hospitaliers en France. Parce que le contexte actuel est particulièrement difficile, que cette crise se surajoute à un hôpital public déjà dégradé et à des soignants à bout de souffle, l’OSAT  a souhaité se pencher  sur les difficultés soulevées par cette crise et comment elles sont vécues par les soignants : manque de moyens mettant en jeu la sécurité individuelle, obligation de prises de décisions non éthiques, surcharge de travail, non-respect des rythmes physiologiques, manque d’effectifs, épuisement émotionnel, syndrome de stress post traumatique… L’OSAT propose à travers une déclaration en ligne sur le site https://osat.aph-france.fr  une expression des difficultés rencontrées pendant cette crise sanitaire. Les praticiens qui le souhaitent pourront bénéficier d’une assistance téléphonique pour une écoute et une aide psychologique ou syndicale par l’un des observateurs de l’OSAT, médecins ou pharmaciens.

Manifestation parisienne du 14 février

Retour en vidéo sur la manifestation parisienne du 14 février 2020 avec les interviews de Renaud Péquignaud (Vice-Président d'APH, Président d'AH et administrateur du SNPHARE) et de Jacques Trévidic (Président d'APH et de CPH).

Tribune unitaire

 

Tribune inter-organisations pour la défense de l’hôpital public, des établissements de Santé et d’Action Sociale
 
Par cette tribune, les organisations signataires veulent alerter la population : l’hôpital public est exsangue et n’est plus capable d’assurer son rôle de service public, mettant en cause l’égalité d’accès, d’accueil et une prise en charge de qualité sur tout le territoire. Aujourd’hui, des pans entiers de l’activité hospitalière et des établissements de santé et de l’Action Sociale s’effondrent et les réponses du gouvernement ne sont absolument pas à la hauteur des enjeux.
 
Depuis plusieurs mois, les professionnel.le.s tous métiers confondus de l’hôpital public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale sont engagé.e.s dans un mouvement social afin d’exiger des pouvoirs publics les moyens nécessaires à une refondation du service public hospitalier, de notre système de Santé et d’Action Sociale. Parti de la mobilisation dans les EHPAD, suivi de celles des services des urgences, ce mouvement atteint aujourd’hui la totalité des secteurs d’activité des établissements du sanitaire, médico-social et social, exsangue après des années de restriction budgétaire. 
 
Nous exigeons les mesures immédiates qui permettront d’endiguer l’hémorragie qui met en péril l’hôpital public, fleuron de notre système de santé,  et les missions de services publics dans les autres établissements du sanitaire, médico- social et social:
 
  • L’augmentation du budget consacré à l’hôpital au moins égal à l’évolution naturelle des dépenses (4,4%) ; Il faut un correctif budgétaire sur l’ONDAM dans la loi de la sécurité sociale allant dans ce sens ;
  • La reconnaissance et la revalorisation générale des carrières médicales et non médicales, notamment en début de carrière se traduisant par une augmentation salariale ;
  • Le recrutement immédiat de professionnel.le.s supplémentaires et plan de formation pluridisciplinaire ;
  • La reconnaissance de la pénibilité de nos métiers ;
  • L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, partout où cela est nécessaire ;
  • Une gouvernance des hôpitaux, des établissements plus ouvertes aux professionnel.le.s,  aux personnels et aux usagè.re.s ;
  • L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout  territoire.
 
Nous exigeons l’ouverture de véritables négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale avec le Premier Ministre et le Président de la République, seuls capables de débloquer la situation afin de sortir de la crise actuelle.
 
Les organisations, professionnel.le.s et personnes signataires de cette tribune réaffirment aujourd’hui leur volonté d’avancer ensemble avec au cœur de leurs préoccupations d’assurer la qualité et la sécurité d’accueil, d’accompagnement et de soins de nos concitoyens, cela passe par des nécessaires mesures d’améliorations  des conditions de travail de tous les personnels et la prise en compte des besoins de la population.   
 
Elles appellent à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le 14 février 2020 pour que le gouvernement réponde concrètement par des actes forts, aux exigences d’ouvertures urgentes de négociations.
 
© Avenir Hospitalier - VA Solutions 2012 - Tous droits réservés